Omelette_d_Annette_Poulard

D'après "Wikipédia":

"La mère Poulard (alias Annette Poulard) développa cette recette après avoir remarqué que les pèlerins arrivaient affamés au Mont-Saint-Michel. Il lui fallait donc un plat facile et rapide à préparer à toute heure. Aujourd’hui encore, on peut y voir battre les oeufs en rythme avec un long fouet dans un grand récipient de cuivre.

Lorsque le restaurateur parisien, Robert Viel, écrivit à la mère Poulard pour lui demander sa recette, elle lui envoya cette réponse :

Monsieur Viel,
Voici la recette de l’omelette : je casse de bons œufs dans une terrine, je les bats bien, je mets un bon morceau de beurre dans la poêle, j’y jette les œufs et je remue constamment. Je suis heureuse, Monsieur, si cette recette vous fait plaisir.
Annette Poulard

Selon Curnonsky elle se serait inspirée de cette recette dans "La Rabouilleuse" d'Honoré de Balzac: "Il a découvert que l'omelette était beaucoup plus délicate quand on ne battait pas le blanc et les jaunes ensemble avec la brutalité que les cuisinières mettent à cette opération. On devait, selon lui, faire arriver le blanc à l'état de mousse, y introduire par degré le jaune …" (Un ménage de garçon en Province, chapitre V : Horrible et vulgaire histoire)

Dans la recette originale de la mère Poulard, on n'ajoute pas de crème fraîche, pas plus que le blanc et le jaune ne sont battus séparément. Annette Boutiaut insistait, en revanche, sur le fait qu’elle ne lésinait pas sur le beurre, d’excellente qualité, et auquel elle ne laissait jamais prendre couleur."
Alors que beaucoup de recettes trouvées sur le net, séparent les jaunes des blancs d'oeufs, rajoutent de la crème,... Seulement une ou deux la font comme d'après Wikipédia sans séparation et sans crème... Comme Annette !
 
DSCN1796   DSCN1799   DSCN1806   
DSCN1807   DSCN1802   DSCN1801   
DSCN1812
 
Ma liste de courses pour 1 personne:
  • 2 oeufs
  • un gros morceau de beurre
  • Sel et poivre
On casse les oeufs dans un "cul-de-poule" et on les bat entiers très, très, très longtemps (Au fouet, à la main. Le secret étant dans le temps de "foisonnage" des oeufs entiers et surtout dans le mouvement spécifique du battage - mouvement très précis et très régulier) au batteur - Au moins 10 minutes.
On sale et on poivre.
On fait fondre le beurre dans une grande poêle en cuivre (Je n'en avais pas en cuivre...), au-dessus d'un feu de bois, dans la cheminée (... Ni de cheminée). On verse les oeufs "moussants" dans la poêle très chaude. On obtient une omelette soufflée qu'on replie afin qu'elle soit encore plus épaisse. 
 
DSCN1823