image

Aujourd'hui il pleut, il pleut, il pleut... il fait tout gris, il fait tout moche, il fait tout froid ! Alors quoi de mieux qu'un délicieux goûter... pour le concours de ma copinaute Kiwizine?! 

Pour se réconforter, rien de mieux qu'une bonne brioche vendéenne. Brioche ou plutôt "Gâche vendéenne" comme dirait mon filleul, qui, ayant de la famille à Nantes, tient à cette appellation.

J'ai trouvé la recette sur le web chez "Trop chou", après 2 bonnes heures de recherche ! C'est beaucoup? Bah oui, je sais bien, mais je me suis tellement plantée en "viennoiserie", que cette fois, j'ai tout bien étudié avant de débuter.

Le jeu en vaut la chandelle. Avant de commencer, j'angoissais... et maintenant, je n'ai qu'une envie, recommencer !

Ma liste de courses pour 8 personnes:

  • 500 g de farine T.55 (j'ai pris T.45, et c'était très bien)
  • 125 ml de lait
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 75 g de beurre
  • 25 g de levure de boulanger
  • 1 cs d’eau de fleur d’oranger 
  • 1 cs de rhum ambré
  • 1/2 gousse de vanille (ou un sachet de sucre vanillée)
  • 1,5 cs de crème fraîche épaisse (je n'en avais pas, et c'était très bien)

Partager la 1/2 gousse de vanille en deux, et en extraire les graines.

Dans une petite casserole, faire chauffer le lait avec les demi gousses de vanille + les graines. Laisser tiédir.

Placer l'outil "feuille" sur le robot (Kitchenaid chez moi).

Verser la farine dans le bol du robot et ajouter la pincée de sel. Creuser un puits au centre, et y déposer les œufs + le sucre... puis le beurre, coupé en cubes, morceaux par morceaux - tout en pétrissant (sur 2).

Verser 100 ml de lait, petit à petit - tout en pétrissant toujours (sur 1 puis 2).

Changer d'ustensile et placer le "crochet pétrisseur" sur le robot.

Dans un bol, délayer la levure dans le reste de lait (soit 25 ml). Ajouter l’eau de fleur d’oranger et le rhum (+ la crème fraîche si vous en avez).

Ajouter cette préparation à la pâte - en mélangeant toujours (sur 2 puis 3 ou 4)... une bonne dizaine de minutes, jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du bol. Il faut la pétrir !!!

Laisser le robot travailler... puis basculer la pâte dans un saladier (au fond fariné). Couvrir le contenant d'un linge sec, et laisser pousser pendant 3 heures dans un endroit tiède (sur le chauffage pour moi - c'est top).

Au bout de 3 heures, chauffer votre four au maximum...
... et fariner une plaque du four. Diviser la pâte levée en 3 pâtons... préparer 3 boudins et les tresser (glisser les premiers et derniers brins sous la tresse).

Éteindre le four ! Placer la tresse sur la plaque farinée, couvrir à nouveau (du même linge), et laisser pousser 1 heure dans le four.

Sortir la brioche... chauffer le four à 180°C... et, pendant ce temps, dorer la brioche au lait sucré, par deux fois. Cuire dans le four chaud, une quinzaine de minutes. Bien surveiller car ça va vite !

Laisser tiédir sur une grille... et déguster !

Mon avis? Une brioche au top - pousse exceptionnelle, aucun goût de levure, belle et bonne (juste une petite déception, la mie "non filante"). J'ai bien cru qu'elle allait déborder de la plaque du four... tellement elle a "poussé".